Derniers jours sur Bangkok avant de boucler la boucle...

Publié le par wiwisiku

25 et 26 juillet :

Adieu la mer, il est l’heure de quitter le sud de la Thaïlande, pour retourner sur Bangkok. Nous ne regrettons pas d’avoir opté pour ce vol, c’est quand même mieux que le bus et le train de nuit où on crève de chaud.
On retrouve notre auberge pas chère ; il nous reste désormais l’après-midi du 25 et la journée du 26 avant de quitter le territoire. Une journée et demie bien remplie, entre un peu de shopping et un dernier caprice : assister à un rdv du sport national, la Boxe Thaïlandaise !

Samedi 25 juillet, Lumphinee stadium, combats de 8h3O jusqu’à minuit et demi ! Nous avons vu défiler une dizaine de combats, des jeunes de 12 ans jusqu’aux adultes. Placés en « VIP », au deuxième rang, on a bien profité du bruit des impacts (une seule arcade pétée) mais aussi de l’ambiance du stade. Voir ces énergumènes secs, taillés, se foutre des peignées met tout ce petit monde en transe, et on comprend pourquoi. Ça tape sévère, mais l’esprit est exemplaire. Le respect des traditions (danse rituelle avant le combat) mais surtout le respect de l’arbitre et de l’adversaire. Des rencontres violentes au cours des rounds, mais des sourires, des saluts et de l’estime mutuelle. Rien à voir avec certains de nos chers footballeurs prétentieux, comédiens, roublards au comportement antisportif qui feraient bien d’en prendre de la graine…

Le 26, on fait nos dernières emplettes, sous des trombes d’eau, afin de ramener quelques petits cadeaux à nos familles chéries. Le temps est vraiment pourri, ce qui nous fera moins regretter de partir. Le grand départ, ou plutôt le grand retour, après 6 mois de bourlingue à travers le monde. Partagés entre l’excitation de retrouver nos proches, nos racines, et la nostalgie d’un voyage qui s’achève, nous nous dirigeons vers l’aéroport, en tuk-tuk pour encore un peu de dépaysement. Dans 27 heures, après deux vols successifs, la boucle sera bouclée…

Publié dans THAILANDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article